Le sang: généralités

  

  

   Le sang est le liquide vital qui coule dans les artères et les veines du corps et représente environ 7 % du poids du corps soit un volume de 4 à 5 litres chez l'adulte. Il a pour rôle de transporter l'oxygène des poumons à destination des organes et de défendre l'organisme contre les infections. Il possède en outre un système pour éviter les fuites hors des vaisseaux : la coagulation. Le sang circule dans les artères chargées de nourrir les organes (sang artériel) et repart de ceux-ci par les veines, chargés de déchets (sang veineux).

   Le sang est constitué de cellules (les globules et les plaquettes) qui baignent dans un liquide salé, le plasma. Sont également présents dans ce plasma des substances dissoutes (le glucose, le cholestérol, les sels minéraux, etc.), des grosses protéines (anticorps, globulines) ainsi que des protéines géantes comme l'albumine qui servent de transporteur pour toutes les substances qui ne peuvent être dissoutes dans le plasma en raison de leur taille ou de leur composition.

Les globules rouges

  • Ce sont des cellules sans noyau, ovales, remplies d'une protéine munie d'un noyau de fer, l'hémoglobine, sur lequel va se fixer l'oxygène. Les globules rouges chargés d'oxygène se trouvent dans le sang artériel qui achemine des nutriments aux organes pour que ceux-ci fonctionnent. Lorsqu'un globule rouge aboutit au niveau du capillaire artériel (un vaisseau fin comme un cheveu) d'un organe, il va lui délivrer de nombreuses molécules d'oxygène, lesquelles vont être immédiatement utilisées par une cellule de l'organe en question. En échange de tout cet oxygène, l'organe lui fournit un nombre équivalent de molécules de gaz carbonique qui vont prendre la place de l'oxygène sur le globule rouge, ou plus exactement sur les atomes de fer que contiennent les molécules d'hémoglobine. À ce niveau, on peut dire que la cellule a respiré (elle a absorbé de l'oxygène et rejeté du gaz carbonique).
  • Les globules rouges vont repartir dans la circulation veineuse et se retrouver au niveau des capillaires veineux des poumons qui vont leur fournir de l'oxygène en échange de ce gaz carbonique. Les globules rouges vivant environ 120 jours, cette opération se répète environ 350.000 fois pour chaque globule rouge.
  • Les globules ont tous une sorte de marque de fabrique qui est leur groupe sanguin. Ce groupage n'est pas autre chose que le type d'antigènes qui se trouve à la surface de chaque globule. Cette notion est fondamentale lors des transfusions sanguines .

Les globules rouges vus au microscope electronique

 

Les globules blancs

  • On les appelle également les leucocytes. Leurs fonctions sont beaucoup plus complexes, car elles mettent en jeu notre immunité .
  • Ce sont des cellules munies de noyaux, qui ont en charge la défense de notre organisme. Rien de ce qui est étranger à notre organisme et qui viendrait y pénétrer par effraction, ne leur est inconnu. Ce sont de véritables cellules mémoire.

Il existe plusieurs types de globules blancs :

  • Les polynucléaires neutrophiles dont le noyau est non coloré et très irrégulier, et qui ont un rôle de destruction des agents infectieux , rôle qu'ils partagent avec les monocytes, lesquels sont ronds avec un noyau plus régulier.
  • Les polynucléaires éosinophiles dont le noyau est rouge, ont un rôle mémoire lors de la réaction allergique et jouent un rôle important dans la défense contre certains parasites et champignons.
  • Les polynucléaires basophiles dont le noyau est bleuté, ont un rôle dans la mémorisation des agresseurs, mais il reste encore beaucoup de choses à découvrir à leur sujet.
  • Les lymphocytes sont ronds, pourvu d'un noyau circulaire et sont les véritables cellules-mémoire de l'organisme. C'est pourquoi leur destruction par le virus du sida est aussi grave, puisque l'organisme perd la mémoire de nombreux microbes qui ont pu l'agresser au cours de sa vie.

Différentes cellules sanguines vus au microscope optique

Polynucléaire neutrophile

Polynucléaire éosinophile

Polynucléaire basophile

Lymphocyte

Monocyte

Les plaquettes

  Ce sont les "cellules" qui flottent dans le sang et qui permettent de boucher immédiatement les brèches dans les vaisseaux en cas d'hémorragie. Le processus qui aboutit à la formation d'un caillot cohérent est le phénomène de coagulation.

Plaquettes sanguines

Le plasma

  C'est finalement le diluant des cellules et de tout ce qui circule dans le sang. Il est constitué d'eau salée. Ce liquide contient aussi bien des éléments nutritifs que des déchets. En effet, c'est lui qui est le véritable outil de communication entre les différents organes de l'organisme. Lorsqu'une cellule fabrique un produit comme une hormone, celle-ci va passer dans le sang et selon sa taille sera prise en charge par une protéine transporteuse, ou diluée dans le plasma. De la même façon, tous les déchets qui proviennent de cette fabrication vont être rejetés dans le sang. Tout se passe un peu comme si les cellules n'avaient pas de tout-à-l'égout étaient obligées de déverser dans le sang leurs produits et leurs déchets.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site