Termes utilisés

 

Anémie : diminution du nombre des globules rouges. D'un point de vue médical, l'anémie correspond plus exactement à la diminution du taux d'hémoglobine (protéine présente à l'intérieur des globules rouges) dans le sang. En général, la diminution de ce taux d'hémoglobine s'accompagne d'une baisse du nombre des globules rouges, mais pas obligatoirement, car les globules rouges, selon leur taille ne contiennent pas la même quantité d'hémoglobine; de toutes façons si le nombre de globules rouges baisse, l'hémoglobine aussi.

Asthénie : état de fatigue générale.

Biopsie médullaire : Examen qualitatif et quantitatif de la moelle osseuse. le prélèvement se fait par ponction (carottage) au niveau de la pointe de l'os iliaque. Cet examen permet d'affirmer la richesse médullaire en étudiant les cellules diectement présentes au milieu des lamelles osseuse.

Cellules souches hématopoïétiques : cellules fabriquées par la moelle osseuse qui produisant les différentes cellules et les plaquettes du sang. Chaque jour ces cellules souches mettent en circulation environ 250 milliards de globules rouges, 15 milliards de globules blancs et 500 milliards de plaquettes (ainsi, à chaque seconde, environ 2,5 millions de globules rouges se trouvent déversés dans le sang). En temps normal, on dit de ces cellules souches qu'elles sont médullaires (CSM), mais quand on utilise certains médicaments (appelés facteurs de croissance), on arrive à faire passer ces cellules dans le sang ; on les appelle alors des cellules souches périphériques.

Coagulation : c'est l'ensemble d'un processus complexe qui abouti à la prise en masse du sang afin de stopper les hémorragies, on parle aussi d'hémostase.

Culot globulaire : Il s'agit de la poche de sang que l'on transfuse pour remonter le nombre de globules rouges et donc l'hemoglobine, elle est constitué que de globules rouges contenu dans un liquide de maintien, on parle aussi de concentrés globulaires, une poche =1 donneur. (voir site concernant l'établissement francais du sang)

Concentré plaquettaire : Il s'agit d'une poche ne contenant que des plaquettes provenant d'un ou plusieurs donneurs, cela permet de remonter le taux de plaquettes dans le sang afin d'éviter le risque hémorragique (voir site concernant l'etablissement francais du sang)

Groupage HLA : quand une allogreffe est nécessaire, il faut trouver un donneur compatible. En effet, recevoir de la moelle osseuse n'est pas du tout comme recevoir du sang, où il suffit d'être du même groupe (A, B, AB, O) et du même Rhésus (+, -). La greffe de moelle réclame une compatibilité beaucoup plus fine d'un groupe qu'on appelle HLA. Le groupage HLA est un reflet du patrimoine génétique d'un individu. Ce groupage tissulaire très complexe a été mis en évidence en 1952 à l’hôpital Saint-Louis par Jean Dausset, qui a reçu le prix Nobel de médecine en 1980 pour cette découverte capitale.

Hémoglobine : c'est une protéine contenu dans les globules rouges qui permet le transport de l'oxygène à travers l'organisme.

Hémogramme : C'est le bilan des hématies, des leucocytes et des plaquettes effectué lors d'un prélèvement sanguin. Les résultats normaux de l'hémogramme varient en fonction de l'âge, du sexe et de certaines autres conditions physiologiques (altitude, grossesse...)

Hématopoïese : Processus de formation des cellules sanguines, se déroule dans différents organes. Ces organes, appelés organes hémopoïetiques, sont : la moelle osseuse, le thymus, la rate, les ganglions lymphatiques, les amygdales et le tissu lymphoïde associé aux tractus digestif et respiratoire.

Immunosuppresseur : pour empêcher l’organisme de réagir contre le non-soi, il existe par exemple des molécules chimiques qui bloquent la réaction immunitaire. Les plus employées actuellement sont : les corticoïdes comme la cortisone, la ciclosporine, l'azathioprine (Imurel) antimétabolite. Ces traitements sont très contraignants.

Moelle osseuse : elle peut être considérée comme l’usine qui fabrique la plupart des cellules du sang. En elle, coexistent des cellules immatures, appelées cellules souches, et des cellules qui se différencient en un ordre très précis pour se spécialiser en globules blancs ou rouges et en plaquettes. Cette moelle se trouve à l'intérieur de tous nos os, mais surtout dans les os plats comme le bassin, le sternum, les côtes, etc.

Myélogramme : Examen des cellules de la moelle osseuse (examen qualitatif seulement), le prélèvement se fait par ponction au niveau de l'os du sternum.

Neutropenie : On parle de neutropenie lorsque le taux de globules blancs catégorie polynucléaires neutrophiles est inférieur à 1800 par mm3. Ce sont surtout cette categorie que l'on surveille lors de l'aplasie.

Purpura : écoulement anormal de sang au niveau de la peau ou des muqueuses (conséquence du manque de plaquette) ; celles-ci sont parsemées de petites taches rouge vif ou bleuâtres, qui deviennent brunâtres ou jaunâtres. Il ne faut pas le confondre avec une ecchymose qui est une marque cutanée de couleur bleu-noir, puis violacée tirant sur le vert ou jaunâtre, généralement secondaire à un traumatisme, et due à une infiltration de sang sous la lésion. Les pétéchies sont de petites taches cutanées rouge violacé, dues à une infiltration de sang sous la peau.

Thrombopénie : on parle de thrombopénie lorsque le taux des plaquettes se situe dessous de 150 000 par mm3.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site